ACADÉMIE / Dossiers Icone rubrique Académie du Chien +ZEN

THÈMES


Relations Homme / Chien

Vivre avec un chien, élever des enfants avec des chiens, côtoyer des chiens dans sa vie quotidienne…  sont autant d’occasions de construire sérieusement une relation équilibrée respectant à la fois les besoins naturels du chien et les exigences  de notre vie en société. Trouvez dans ces textes les informations, conseils et témoignages qui vous y aideront.

Fotosearch
imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Relations Homme / Chien

C'est décidé, je fais du sport avec mon chien !

Vous avez pris une bonne résolution : faire du sport ! Pourquoi ne pas en faire profiter votre fidèle compagnon ? Voici quelques idées et conseils pour vous y aider.

L’activité physique : essentielle pour garder son chien en bonne santé.

Vous le savez certainement, comme pour les humains, l’activité physique est indispensable au bien-être des chiens puisqu’elle leur procure plaisir, santé et équilibre. Le sport est idéal non seulement pour maintenir votre chien en forme, mais aussi pour lui permettre de lutter efficacement contre les kilos en trop… à condition, toutefois, de contrôler son apport calorique. En effet, à moins que vous ne couriez quotidiennement un semi-marathon avec votre petit compagnon, il n’est pas nécessaire d’augmenter sa ration journalière sous prétexte qu’il fait du sport ! Vous lui en feriez perdre tout le bénéfice. Notons également qu’il est plus rare de constater des problèmes de comportement chez les chiens sportifs. Effectivement, un animal qui s’est bien dépensé aura moins tendance à détruire son environnement, ou encore à aboyer toute la journée en votre absence ; il préférera sans aucun doute se reposer ! En d’autres termes, le sport ne guérit pas le trouble, mais en réduit la manifestation. Enfin, faire du sport avec son chien est un merveilleux moyen de partager un moment unique avec lui tout en renforçant le lien et la complicité qui vous unissent.

Quel que soit votre niveau physique et celui de votre chien, il existe de nombreux exercices que vous aurez plaisir à faire ensemble. Si vous décidez de vous embarquer dans un programme d’exercices intenses, il est préférable d’en discuter avec votre vétérinaire.

le Jogging

Les premiers temps, veillez à privilégier les surfaces les moins dures (sous-bois, chemin de terre) afin d’habituer progressivement les coussinets de votre chien. Si celui-ci est un tant soit peu en forme, il n’aura aucun mal à vous suivre ; mais s’il le faut, n’hésitez pas à faire une pause et à alterner course et marche.

Le vélo

Autant pour la sécurité de votre chien que pour la vôtre, vous devez l’habituer à courir à distance des roues de votre vélo. Cette activité nécessite une bonne endurance et résistance à l’effort de votre chien, veillez donc à l’observer régulièrement et à adapter votre vitesse. Pour accorder quelques périodes de repos aux petits chiens comme aux plus grands, il est également possible d’adapter un panier sur le guidon ou de s’équiper d’une remorque à chiens.

La natation

Idéale en été pour se rafraîchir, cette activité peut également être pratiquée régulièrement ; surtout si vous possédez une race qui apprécie particulièrement l’eau. Vous pouvez aussi lancer un jouet flottant au large pour que votre chien aille le chercher et vous le rapporte.

Le roller ou skateboard

De même que pour le vélo, enseignez certaines règles à votre chien pour qu’il ne vous fasse pas tomber.

Le ski ou les raquettes à neige

C’est bien connu, les chiens adorent la neige ! Pensez tout de même à protéger les coussinets de votre chien contre le froid (chaussures, baume…) et à le couvrir si son pelage est peu fourni.

Le frisbee (balle, baton...)

Voilà une activité qui peut vous faire bouger un peu tout en permettant à votre chien de se dépenser au maximum. Munissez-vous d’un frisbee assez solide pour résister à la mâchoire de votre animal. En raison de la dépense maximale d’énergie que cet exercice représente, pensez à vous arrêter de temps en temps pour lui permettre de reprendre son souffle.

La randonnée

Cette activité a l’avantage d’être accessible à tous les chiens ! Le vôtre adorera sans aucun doute les balades en pleine nature qui mettront tous ses sens en éveil. Pensez à prévoir suffisamment d’eau pour le désaltérer régulièrement.

Le parcours de santé

On en trouve un peu partout en forêt ou dans les parcs urbains (en veillant à respecter la réglementation en vigueur dans les parcs). Avec un peu d’imagination, ces parcours sportifs vous permettront d’initier votre chien à l’agility, le meilleur exercice qui soit pour permettre à votre chien de s’amuser tout en conjuguant obéissance, adresse et effort physique.

Les précautions à prendre

Les vaccins et traitements : votre chien doit être à jour de ses vaccins, mais également vermifugé et traité contre les puces et les tiques.

L’âge : votre chien doit être âgé d’un an au minimum (si vous souhaitez démarrer plus tôt, demandez conseil à votre vétérinaire), âge auquel la plupart des chiens ont fini leur croissance. Si votre chien est âgé, pensez à adapter l’intensité de l’exercice.

L’alimentation : votre chien doit être à jeun de nourriture avant et pendant toute activité sportive affirmation qu me laisse dubitatif, et ne pas être nourri juste après l’effort, le risque étant la torsion de l’estomac. Par contre, il est essentiel qu’il s’hydrate régulièrement pendant et après l’effort. Je supprimerai ce paragrpahe

L’échauffement : si vous optez pour un exercice qui occasionne une dépense maximale d’énergie, commencez par une petite promenade d’échauffement.

Le rappel : le rappel est essentiel pour la sécurité de votre chien et des autres, et vous évitera l’utilisation contraignante d’une laisse. Si votre chien n’a pas de rappel, munissez-vous du matériel nécessaire.

La météo : le sport par fortes chaleurs est déconseillé aussi bien pour votre chien que pour vous-même.