ACADÉMIE / Dossiers Icone rubrique Académie du Chien +ZEN

THÈMES


Relations Homme / Chien

Vivre avec un chien, élever des enfants avec des chiens, côtoyer des chiens dans sa vie quotidienne…  sont autant d’occasions de construire sérieusement une relation équilibrée respectant à la fois les besoins naturels du chien et les exigences  de notre vie en société. Trouvez dans ces textes les informations, conseils et témoignages qui vous y aideront.

Fotosearch
imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Relations Homme / Chien

Mon premier chien : bienvenue !

Un chien vient d’entrer dans votre foyer. Il va occuper une place importante et demander toute votre attention. Afin que cette cohabitation soit réussie sur le long terme (il vous accompagnera pendant 10 à 15 ans !), veillez à respecter les quelques règles essentielles décrites ici.

L’acquisition

Avant de choisir définitivement un chien, pensez qu'en plus de ses caractéristiques physiques, chacun a sa personnalité. Un grand chien destiné à vivre dans un appartement n’est pas toujours très heureux, surtout s’il a besoin de beaucoup se dépenser. Un chien un peu âgé ou discret cohabitera difficilement avec de jeunes enfants turbulents. Réfléchissez bien à votre environnement : votre habitation, le temps quotidien que vous pouvez consacrer à l’animal, la présence d’enfants, vos habitudes de vie… Votre chien aura des besoins précis que vous devrez satisfaire pour créer une relation saine et équilibrée entre lui et chaque membre du foyer.

Renseignez-vous auprès des éleveurs ou des refuges lors de vos recherches, ils connaissent bien les caractéristiques de leurs animaux ou leurs histoires personnelles. Votre vétérinaire vous conseillera également gratuitement et en toute objectivité avant l'acquisition et vous indiquera les points à ne pas négliger et à vérifier systématiquement.

Une fois votre choix arrêté, faites établir un contrat de vente et faites-vous remettre les documents du chien comportant obligatoirement le numéro de tatouage ou de puce électronique, et éventuellement les dates des vaccinations et de vermifugation, le numéro d’inscription au Livre des Origines Français (LOF) s’il s’agit d’un animal de race…

Si vous choisissez un chiot, son acquisition est interdite par la loi avant qu’il n’ait deux mois. Il faut en effet respecter la période de sevrage et de socialisation, pendant laquelle il acquiert ses premières notions de sociabilisation, de propreté auprès de sa mère et de ses frères et sœurs … Cette période est capitale dans la vie de l’animal car elle influe sur son équilibre et sa socialisation.

Les soins

Vous avez acquis votre nouveau chien, jeune ou plus âgé, muni des attestations de suivi vétérinaire (carnet de santé mentionnant les vaccinations, traitements antiparasitaires…). Prévoyez une visite chez votre vétérinaire traitant afin de faire un contrôle général de l’état de santé du chien, prévoir le calendrier des interventions et vous informer sur les soins que vous pouvez réaliser vous-même.

En plus des soins requis en fonction de l’état de santé de l’animal, le vétérinaire vous indiquera les vaccinations recommandées. Il vous conseillera sur les traitements antiparasitaires (puces, tiques, vers…), leur mode et fréquence d’utilisation, et surtout comment bien accueillir votre nouveau compagnon et comment bien l’éduquer.

Il saura aussi vous indiquer les précautions à prendre en fonction de votre région d’habitation (certains parasites notamment sont plus présents dans certaines régions), ou en fonction de voyages prévus. Si vous sortez des frontières avec votre chien, celui-ci aura parfois besoin de vaccinations particulières et devra de toute façon être muni d’une puce électronique et d’un passeport européen.

Le vétérinaire vous indiquera aussi certains gestes simples à réaliser régulièrement : coupe des griffes, nettoyage des oreilles…

Enfin il pourra vous conseiller sur l’alimentation à donner à votre animal. Elle dépendra en effet de son âge, de sa race, de son style de vie, plus ou moins actif, et d’éventuelles pathologies.

N’oubliez pas que vous êtes toujours bienvenu dans le cabinet de votre vétérinaire, simplement pour peser votre animal ou poser une question à l’assistante vétérinaire ou au vétérinaire.

L’aménagement du foyer

L’accueil du chien dans votre foyer s’accompagne d’un équipement de base : gamelle pour la nourriture, gamelle pour l’eau, couchage (coussin, panier, niche…), collier, brosse.

A cela s’ajoutent une laisse sans enrouleur pour les promenades et quelques jouets adaptés de préférence non bruyants, pour favoriser le mordillement donc le renforcement des gencives et des dents.

L’organisation du foyer doit être réfléchi. Il est déconseillé de laisser son chien dormir dans les chambres avec les membres de la famille. Il faut lui installer son couchage à l’écart, dans un lieu tranquille où il ne sera pas dérangé.

Observez votre animal, la découverte de sa personnalité vous permettra d'aménager les lieux au mieux. Il faut prévoir une période d’environ une semaine pour que l’animal s’habitue à son lieu de couchage.

La cohabitation

Une cohabitation harmonieuse entre tous les membres du foyer : respect mutuel et règles précises d’éducation.

Un chien n’est pas un jouet qui doit subir en permanence les sollicitations et les humeurs de la famille. Les enfants notamment doivent avoir conscience et respecter les moments où leur chien a besoin d’être seul, les moments de repos, le temps de son repas…

Sinon le chien peut être perturbé et devenir agressif.

En parallèle, l’animal, lui aussi, doit être éduqué, grâce à des règles simples qui devront être observées par tous les membres de la famille pour être efficaces.

Pour le chien, il est conseillé un repas par jour, seules les races miniatures peuvent en prendre deux. Celui-ci doit être servi après celui des propriétaires, et évitez la tentation de lui donner à grignoter pendant votre repas.

La promenade est aussi un moment d’éducation : marcher sans tirer, ne pas aboyer à chaque passage d’un autre chien ou d’une voiture… Plus cet apprentissage débute tôt, plus il sera facilement assimilé.

En cas de problème persistant, les vétérinaires, les vétérinaires comportementalistes, des professionnels de l’éducation ou du comportement peuvent vous aider.

Prenez du temps chaque jour pour jouer avec votre animal. C’est l’occasion de mieux le connaitre, de renforcer votre relation, de l’éduquer en douceur, de lui donner de l’exercice. Ce serotn des moments d'intimité irremplaçables.