ACADÉMIE / Dossiers Icone rubrique Académie du Chien +ZEN

THÈMES


Soins

Le bien-être des chiens, et donc leur bon équilibre à la fois physique et psychique, passe par les soins de base que vous devez impérativement leur prodiguer. Il s’agit de prévention des maladies, d’alimentation, de sport, de toilettage, d’aménagement du foyer… Vous trouverez dans ces textes les informations, conseils et témoignages qui vous aideront à tout prendre en compte.

PP
imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Soins

Je n'ai rien aux dents !

Comme celle de l’homme, la bouche de votre chien ou de votre chat subit l’action des bactéries qui sont responsables de la formation de la plaque dentaire, puis du tartre.

Sa présence favorise les irritations de la gencive et le développement de maladies. Seule solution : l’entretien régulier des dents.

Le régime alimentaire des nos animaux de compagnie a beaucoup changé depuis qu’ils vivent avec nous. Autrefois ils étaient plus habitués aux nourritures dures, crues, qui permettaient une élimination mécanique de la plaque dentaire, ce qui diminuait ainsi considérablement l’apparition des maladies dites parodontales (du nom du ligament parodontal qui fixe la dent à la gencive et l’os de la mâchoire). Aujourd’hui les aliments remplissent moins ce rôle, notamment les pâtées, et jusqu’à 80% des chiens de plus de 5 ans sont atteints de façon plus ou moins importante.

La conséquence la plus facilement notable est la mauvaise haleine.

Mais la formation de tartre sur les dents provoque surtout des irritations de la gencive (gingivite), le déchaussement des dents, voire des abcès et la destruction de l’os de la mâchoire, toutes ces conséquences étant très douloureuses. Dans certains cas votre animal pourra aussi souffrir d’infections pulmonaires, rénales ou cardiaques directement liées à la parodontite.

Pour éviter d’en arriver là, un seul moyen : entretenir la bouche de votre animal, chien ou chat en lui brossant les dents. Considérez cela comme une mesure d’hygiène classique, au même titre que l’hygiène des yeux ou des oreilles.

Autant l’habituer dès son plus jeune âge à cette manipulation, mais vous pouvez bien entendu commencer à n’importe quel moment, par exemple quand vous adoptez un animal déjà âgé.

Commencez par l’habituer à lui passer votre doigt sur les dents, brièvement au début, puis plus longuement, jusqu’à 2 minutes au bout de quelques semaines. Il doit associer ce contact au plaisir donc n’hésitez pas à le récompenser comme vous en avez l’habitude.

Passez à l’étape du dentifrice : posez sur votre doigt une pâte spécialement adaptée que vous trouverez dans le commerce et poursuivez ce brossage pendant quelques semaines.

Enfin, lorsque l’animal est tout à fait habitué au contact du produit, utilisez la brosse à dents. Il convient de brosser les dents de bas en haut pour la mâchoire inférieure et de haut en bas pour la mâchoire supérieure. L’idéal est de lui brosser les dents au moins 3 fois par semaine.

En complément de cette action, ou si votre animal est réfractaire au brossage, vous pouvez appliquer un gel antiseptique.

Enfin, l’alimentation étant le point de départ d’une bonne hygiène bucco-dentaire, préférez les croquettes dures et suffisamment grosses qui ont une action mécanique sur la plaque dentaire. Certaines sont mêmes spécialement étudiées pour limiter ces problèmes, de  même que les lamelles à mâcher.

Demandez conseil à votre vétérinaire si, malgré ces efforts, vous constatez des signes (mauvaise haleine, difficultés à mâcher…), il se peut que la maladie soit bien installée et qu’un détartrage sous anesthésie soit indispensable.