ACADÉMIE / Dossiers Icone rubrique Académie du Chien +ZEN

THÈMES


Soins

Le bien-être des chiens, et donc leur bon équilibre à la fois physique et psychique, passe par les soins de base que vous devez impérativement leur prodiguer. Il s’agit de prévention des maladies, d’alimentation, de sport, de toilettage, d’aménagement du foyer… Vous trouverez dans ces textes les informations, conseils et témoignages qui vous aideront à tout prendre en compte.

imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Soins

Les allergies et intoxications alimentaires

Si Noël et autres fêtes sont des périodes de tous les excès chez l'homme, il en est parfois de même avec nos animaux de compagnie.

Volontairement ou non, le chien et le chat vont ingérer durant cette période des aliments et des liquides auxquels leur organisme n'est pas habitué, voire franchement toxiques pour lui.

Les intoxications et allergies alimentaires les plus fréquentes.

Les allergies ou intolérances alimentaires sont relativement fréquentes chez nos carnivores domestiques.

Les intoxications alimentaires elles, ne sont responsables que de 1,7% des cas d'intoxication signalés chez le chien et le chat. Elles sont donc rares, les principales causes d'intoxication étant les médicaments. Ceci est lié au fait que l'alimentation animale est de plus en plus standardisée (les animaux supportant mal la variété), et que les aliments industriels pour chiens et chats sont beaucoup plus sûrs que par le passé. Les allergies ou intolérances alimentaires Les allergies alimentaires les plus courantes chez les chiens et les chats souffrant de maladies dermatologiques sont dues au boeuf, aux produits laitiers, au poisson et au froment. Les intolérances alimentaires les plus fréquentes sont les intolérances au gluten et au lactose. De manière générale, il faut éviter froment, orge et seigle qui entraînent des diarrhées.

A - Le chocolat

C'est une intoxication fréquente à Noël et à Pâques. La toxicité du chocolat est liée à la présence dans le cacao d'un alcaloïde : la Théobromine. Plus l'aliment est riche en cacao, plus il est donc toxique. La dose toxique est de 50 gr. de chocolat noir (200 gr. de chocolat au lait) pour un chien de 10 kilos. La dose mortelle (en 6 à 24 heures) est de 150 gr. de chocolat noir (600 gr. de chocolat au lait) pour un chien de 10 kilos. Les symptômes sont nerveux, digestifs et cardiaques, avec une toxicité cumulative possible, entraînant une dégénérescence myocardique. En cas d'ingestion évidente, l'hospitalisation et la perfusion chez le vétérinaire sont nécessaires pour sauver l'animal.

B - Les marrons

Les marrons contiennent des substances (tanins) responsables de vomissements et diarrhées chez le chien. De plus, marrons et châtaignes peuvent entraîner des occlusions intestinales lorsque l'animal les avale sans les mâcher.

C - Le sel

L'intoxication peut se produire lors de l''ingestion de saumon fumé, de jambon cru, de cacahuètes, ... Les symptômes sont de la diarrhée, des vomissements et une soif intense. Il peut parfois y avoir des symptômes nerveux tels qu'excitation et convulsions.

D - Le café

La toxicité du café est liée à un autre alcaloïde : la caféine. Celle-ci peut entraîner excitation, vomissements et parfois convulsions.

E - Ail, Oignons, Echalotes

C'est une intoxication assez fréquente. 5 à 10 grammes sont toxiques chez le petit chien. Ces produits contiennent des dérivés soufrés entraînant une méthémoglobinémie et une destruction des globules rouges. Les symptômes sont : Anorexie, anémie, vomissements, diarrhée, tachycardie, polypnée, urines foncées en petite quantité. Après traitement par un vétérinaire, l'évolution est en général favorable.

F - L'alcool

Les animaux de compagnie ont souvent un poids bien inférieur à celui d'un être humain. Le poids d'un chat moyen est par exemple égal au 20ème du poids d'un adulte. Les effets de l'alcool se feront donc sentir dès l'ingestion d'une petite quantité ! Comme chez l'homme, l'alcool peut provoquer une démarche anormale, avec des pertes d'équilibre. On peut observer également des troubles digestifs tels que vomissements, douleur abdominale et perte d'appétit. Dans certains cas, un ictère (jaunisse) d'origine hépatique pourra nécessiter une hospitalisation et des perfusions.

G - Le gui

Elle se produit lorsque l'animal ingère une grande quantité de baies. Les signes sont digestifs (diarrhée, vomissements et salivation), cardiaques (hypotension), et nerveux (perte d'équilibre). C'est une intoxication grave, parfois mortelle.

H - Le houx

C'est une intoxication grave. L'ingestion de 20 baies pour un chien de 30 kilos suffi t pour entraîner la mort de l'animal. Les symptômes sont digestifs (identiques à ceux du gui) et nerveux,

I- L'If (Couronnes de l'Avent sur les portes)

L'if est très toxique. Une dose de 8 grammes de plante par kilo suffi t pour entraîner la mort. Les signes sont digestifs, nerveux et cardiovasculaires.
Remarques : Les intoxications par d'autres végétaux tels que Pommiers d'Amour, Poinsettia, ... sont également possibles.

J - Les sels de déneigement

Lorsque des sels de déneigement ont été utilisés sur les trottoirs, il faut penser à rincer les pattes de l'animal après la promenade. En cas d'ingestion modérée, les troubles seront plutôt digestifs. En cas d'ingestion importante, les signes seront plutôt nerveux.

Noël est donc une bonne occasion de faire la fête, mais il faut avoir à l'esprit que les animaux sont particulièrement sensibles à des aliments que nous consommons couramment, même à de petites doses, et qu'ils supportent mal les « originalités » alimentaires. Il faudra aussi penser à mettre hors de portée les végétaux servant à la cuisine ou à la décoration de l'appartement.