ACADÉMIE / Dossiers Icone rubrique Académie du Chien +ZEN

THÈMES


Soins

Le bien-être des chiens, et donc leur bon équilibre à la fois physique et psychique, passe par les soins de base que vous devez impérativement leur prodiguer. Il s’agit de prévention des maladies, d’alimentation, de sport, de toilettage, d’aménagement du foyer… Vous trouverez dans ces textes les informations, conseils et témoignages qui vous aideront à tout prendre en compte.

imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Soins

Les aoûtats, ces minuscules acariens bien envahissants

L’aoûtat est un petit acarien qui possède le cycle de vie suivant :

L'œuf est pondu au printemps ou en été et déposé au sol par la femelle. Il mûrit et éclot après une dizaine de jours en mettant au jour une larve à six pattes.

Ces larves, parfois très abondantes en été et en automne recherchent un animal à sang chaud sur lequel elles s'alimentent de sang et de débris de peau durant 2 à 10 jours. Elles injectent des enzymes dans la peau, ce qui leur permet de digérer leur nourriture, mais causent des démangeaisons à l’hôte. Cette larve est rouge-orangé, et longue de moins d’un millimètre.

Après cette courte période, la larve retourne au sol, où, en 5 à 6 semaines elle se transforme en nymphe à huit pattes, de forme très proche de l'acarien adulte. Les nymphes et les adultes vivent et se nourrissent alors dans le sol.

Après fécondation, les femelles pondent jusqu'à plusieurs centaines d'œufs et meurent avant l'automne.

Les larves se rencontrent très fréquemment dans l’herbe, partout en France.

Elles préfèrent se réfugier sur les chiens et les petits rongeurs, dans les zones humides et chaudes : plis des oreilles, entre les doigts, autour des yeux…

Parfois, lorsqu’elles sont nombreuses sur votre chiens, vous pourrez les localiser à l’œil nu, car elles forment des amas rouges.

La saison la plus favorable à la contamination de votre chien est d’avril à octobre, avec un pic au mois d’août, avec la chaleur.

Les lésions causées par les aoûtats sont peu graves mais la morsure démange beaucoup. Votre chien peut aussi souffrir d’infections bactériennes cutanées dues à ces démangeaisons et au réflexe du chien de se gratter.

La meilleure façon de protéger votre chien des aoûtats un antiparasitaire externe en demandant conseil à votre vétérinaire.

Si votre chien est infesté et se gratte, consultez votre vétérinaire. Il prescrira probablement anti-inflammatoire et anti-prurigineux et peut-être un traitement en spray ou shampooing pour éliminer les aoûtats.