L'essentiel de l'INFORMATION Icone rubrique L'essentiel de l'Information

DERNIÈRE MINUTE

NC
imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Actualités

Les chiens pendant la Grande Guerre

Année du centenaire du début de la Première Guerre Mondiale, Le Chien + ZEN se doit de rendre aussi hommage aux chiens qui ont été impliqués dans le conflit.

Les armées de la Première Guerre Mondiale comptaient en effet encore beaucoup sur les animaux. Chevaux, pigeons voyageurs, mules, et bien entendu des chiens !

Les chiens occupaient plusieurs fonctions  dont les suivantes : les chiens de sentinelle, les chiens de liaison ou d’estafette, les chiens de patrouille, d’attaque ou de recherche, les chiens sanitaires, les chiens de trait, les mascottes, chasseuses de nuisibles...

Ils étaient toujours accompagnés d’hommes les ayant en garde spécialement, après avoir en outre réalisé un stage dans un des chenils de l’armée ou appartenir à l’une des sections d’équipage de chiens d'Alaska. 

Deux sections de chiens de traineaux furent en effet mises sur pied dans les Vosges pour subvenir au ravitaillement en armes, munitions, vivres, particulièrement pendant l’hiver lorsque les moyens de communication étaient difficiles. Quelques 436 chiens ont été importés d’Alaska pour être répartis sur le front.

Ces équipages permettaient aussi aux hauts gradés de l’armée de rejoindre le front pour des tournées d’inspection et de reconnaissance sur les premières lignes.

Malheureusement la moitié de ces chiens perdit la vie sur les champs de bataille. Les animaux, outre leurs actions combattantes, avaient aussi une place particulière dans le cœur des hommes de troupe. Sans doute représentaient-ils une présence douce et familière dans le monde violent et inhumain de la guerre.

La guerre de 14-18 fut la première guerre pendant laquelle des animaux ont été décorés pour avoir sauvé des hommes sur le front.