L'essentiel de l'INFORMATION Icone rubrique L'essentiel de l'Information

DERNIÈRE MINUTE

Fotolia
imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Comportement

Des chiens dépistent le cancer de la prostate

Aux Etats Unis, deux chiennes ont été formées au dépistage du cancer de la prostate. Une technique qui pourrait avoir un bel avenir tant le taux de réussite est important et la technique simple, au regard des difficultés des examens traditionnels.

Ces bergers belges malinois, tout comme leurs congénères qui traquent les odeurs de sang, de stupéfiants ou d’explosifs, sont dressés à repérer certaines odeurs dans l’urine humaine.

Les tumeurs cancéreuses de la prostate ont la particularité de libérer des composés organiques volatiles (COV) qui se retrouvent dans l’urine des malades. Le flair extraordinaire de ces chiens leur permettent d’identifier quasiment à coup sûr la présence de ces COV, quel que soit le degré d’évolution de la maladie.

Le taux de réussite du test, menés par les deux chiennes, fut de 98% sur 677 patients. Une des deux chiennes a même complété le test avec 100% de réussite ! Les résultats ont été dévoilés lors du Congrès annuel de l’Association Américaine d’Urologie à Orlando (Floride)

Avec 200 millions de cellules olfactives, le chien dispose d’un odorat très puissant qui lui permet de reconnaitre des milliers d’odeurs à coup sûr. Dans le domaine de la santé, on le savait déjà capable, même non entraîné, de repérer des tumeurs cancéreuse, le diabète et l’épilepsie chez l’homme.

Autres informations