L'essentiel de l'INFORMATION Icone rubrique L'essentiel de l'Information

DERNIÈRE MINUTE

imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Comportement

Parole de Chien à la maternelle

Interview de Caroline de Constantin, Directrice et enseignante de la classe de maternelle à l’Association Notre-Dame


Quelle a été votre première réaction quand Parole de chien vous a proposé une activité avec un chien dans
votre classe ?
J'ai été très intriguée car je ne savais pas à quoi cela correspondrait ! Est-ce que ce serait du dressage, un
spectacle ? Les enfants allaient- ils participer?


Aviez-vous des attentes particulières ? Et par la suite?
J'étais convaincue du bienfait du chien sur l'enfant et je savais que cela pouvait énormément apporter à mes
élèves. Certains sortent très peu et au niveau relationnel cela pouvait être très enrichissant. Après quelques
rencontres, nous avons, l'équipe de Parole de chien et moi-même, planifié ensemble le contenu de nos séances. Il
fallait qu’il y ait une partie ritualisée avec des exercices connus mais aussi de la nouveauté afin que les enfants
ne se lassent pas ni ne décrochent.


La venue du chien a-t-elle favorisé certains apprentissages ?
Au niveau des apprentissages, cela a apporté beaucoup de choses. Par exemple, parler à voix haute pour que le
chien puisse entendre l'ordre qu’on lui donne (les enfants de ma classe ont souvent des problèmes de souffle liés
à leurs handicaps), faire deux choses à la fois : associer l’ordre à un geste pour être mieux compris du chien. Pas
évident à cet âge là ! Nous avons aussi fait une séance avec des chiffres, et en y associant Djazie, cet exercice
est devenu tout de suite beaucoup plus ludique !


Les enfants vous parlent-ils du chien entre deux séances ?
Les enfants ont établi une très bonne relation avec le chien. Au début, ils se souvenaient beaucoup plus du nom
du chien que de celui des intervenantes qui l’accompagnaient. Ils ont maintenant un regard tout autre sur les
animaux et sur les chiens en particulier. Maintenant dès que je leur raconte une histoire où il y a un chien, leur
référence, c'est Djazie !.