L'essentiel de l'INFORMATION Icone rubrique L'essentiel de l'Information

DERNIÈRE MINUTE

imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Comportement

Vous avez dit positif ? Apprendre au chiot la propreté

Des méthodes positives pour une éducation réussie, des humains et des chiens épanouis !

C’est un réflexe humain, nous sommes souvent tentés d’entrer en confrontation avec notre chien et de le punir pour « corriger » des problèmes de comportement. Cependant, est-ce réellement la solution la plus efficace ? Nous allons passer en revue cinq situations non exhaustives de la vie quotidienne avec un chiot ou un chien adulte afin de découvrir comment une approche positive peut être appliquée avec succès pour chaque cas.

Deuxième article d'une série de 5 : Apprendre au chiot la propreté

Faire dormir votre chiot près de vous, vous aidera également à lui apprendre à faire ses besoins dehors ! En effet, vous pourrez entendre votre chiot se réveiller, après environ 6 heures de sommeil, et le porter pour le déposer dehors afin qu’il s’y soulage. Une friandise donnée juste après lui fera apprécier ces sorties pour faire pipi.

Ce sont, en effet, non pas les punitions, mais les récompenses, données lorsque le chien fait dehors, qui permettront à Médor d’apprendre à faire à l’extérieur. Il convient donc de se mettre à la place du chiot et de le sortir quand vous pensez qu’il risque d’avoir besoin afin que, petit à petit, il fasse plus souvent dehors que dedans. Vous pouvez lui laisser de l’eau à volonté : il ne s’agit pas de réguler ses mictions en le privant d’un besoin vital. Il y aura inévitablement des accidents dus à son âge, qui doivent simplement être ignorés, puisque le chiot n’a pas encore la capacité de se retenir, de la même façon qu’un enfant humain porte des couches avant de pouvoir aller aux toilettes tout seul.

Irène Sautelet – www.CANICLASS.com