L'essentiel de l'INFORMATION Icone rubrique L'essentiel de l'Information

DERNIÈRE MINUTE

OT
imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Saisons

Allergies, les chiens aussi !

Près de 50% des propriétaires d’animaux de compagnie ignorent que leurs compagnons à 4 pattes peuvent être victime d’allergies.

Par ailleurs, 51 % des propriétaires d'animaux de compagnie ignorent que les allergies ont davantage tendance à se manifester chez l'animal au moment de la saison des allergies chez les humains, une période de l'année au cours de laquelle le pollen et autres allergènes présents dans l'environnement peuvent provoquer des épisodes d'angoisse et d'irritation tant chez les personnes que chez les animaux sujets aux allergies. Bien qu'ils puissent développer des allergies toute l'année, c'est surtout au printemps que les animaux de compagnie allergiques risquent d'être particulièrement affectés et de développer des symptômes pénibles tels que le prurit permanent (démangeaisons, mordillement et léchage constants) avec inflammation et irritation de la peau.


Il est donc essentiel que les propriétaires d'animaux de compagnie sachent reconnaître les signes les plus courants d'allergie chez leurs compagnons, à savoir le grattage plus fréquent, le léchage excessif de la même zone, la perte de poils et les éruptions cutanées. Une sensibilisation accrue du propriétaire d'un animal de compagnie sera une aide précieuse pour le vétérinaire au moment de diagnostiquer correctement l'affection pour ainsi réduire les souffrances de l'animal, atténuer les démangeaisons et les lésions cutanées aussi efficacement et sûrement que possible et améliorer la qualité de vie de l'animal.

 

Au sujet des allergies canines


On estime que la dermatite atopique, une des allergies cutanées les plus courantes chez les chiens, affecte entre 10% et 15% de la gent canine. Cette allergie est causée par l'hypersensibilité aux allergènes environnementaux tels que les acariens des maisons et de la poussière, le pollen et les spores de moisissures, qui déclenchent chez l'animal une réponse immunitaire excessive et peuvent provoquer des démangeaisons récurrentes (grattage, mordillement, léchage) avec irritations ou lésions cutanées subséquentes. La maladie est chronique, récurrente et nécessite une gestion tout au long de la vie de l'animal.


La dermatite allergique est l'une des dix principales raisons pour lesquelles les propriétaires d'animaux de compagnie consultent un vétérinaire. Elle résulte également d'une hypersensibilité aux allergènes environnementaux tels que les acariens des maisons et de la poussière, le pollen et les spores de moisissures.