L'essentiel de l'INFORMATION Icone rubrique L'essentiel de l'Information

DERNIÈRE MINUTE

imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Saisons

Pas de coup de chaleur pour le chien !

Il fait chaud ! Très chaud même en ce début de juillet…

Les chiens supportent mal la chaleur mais certains plus que d’autres. C’est le cas des races à face aplatie (brachycéphales). Ainsi, par exemple, les bulldogs anglais ou les bouledogues français y sont très sensibles, même si la chaleur n’est pas excessive. D’ailleurs, il n’est pas conseillé, même en temps normal de faire courir ces chiens trop longtemps et trop vite.

Les chiots, les chiens âgés, malades ou convalescents, les chiens souffrant de troubles cardiaques, les chiens obèses sont fragilisés et peuvent vite être incommodés par la chaleur.

Les chiens ne transpirent pas par de la peau, contrairement à nous, mais ce n’est pas pour autant qu’ils sont insensibles à la chaleur ! Ils n'ont tout simplement pas les mêmes moyens de se défendre contre la chaleur que nous. S’ils savent très bien repérer un coin ombragé ou s’allonger sur un carrelage frais, ils n’ont pas les mêmes moyens physiologiques que l’homme pour réguler leur température corporelle  : les chiens ne disposent de glandes sudoripares qu’au niveau des coussinets plantaires. 

Halètements

Afin de réguler sa température, le chien se sert donc de sa respiration. En cas de chaleur, l'animal respire plus rapidement pour optimiser la ventilation et l’apport d’air frais. En cas de gêne, voire de détresse, il se met à haleter très rapidement. C'est alors le coup de chaleur, une urgence vétérinaire absolue. 

L’évolution du coup de chaleur est rapide et se manifeste de la façon suivante :

  • La température corporelle augmente rapidement,
  • Le cerveau est moins irrigué,
  • La langue devient violette,
  • Le corps est agité de tremblements.

Les réflexes à adopter de toute urgence si vous assistez à un début de coup de chaleur sont les suivants :

  • Mouillez l'animal,  au frais, si possible dans un endroit bien aéré,
  • Enveloppez le chien de serviettes mouillées,
  • Rendez vous vite chez un vétérinaire car le coup de chaleur est une urgence. La vie de l'animal dépend de la rapidité de la prise en charge. 

Si vous voyez un chien enfermé dans une voiture par temps chaud, même si elle n’est pas garée en plein soleil, n’hésitez pas à alerter le propriétaire. En cas d’urgence, il peut être nécessaire de casser les vitres pour extraire l’animal. Vous pouvez aussi appeler appeler les pompiers en composant le 18. 

Quelques conseils de bon sens

  • Les jours de forte chaleur, ne sortez pas votre chien en plein soleil aux heures les plus chaudes ; une balade tôt le matin et plus tard le soir sera bien plus agréable et moins dangereuse.
  • Si besoin, la sortie hygiénique sera plus rapide que d’habitude pour limiter le temps d’exposition à la chaleur. 
  • Renouvelez fréquemment l’eau fraîche de sa gamelle, et multipliez les points de boisson chez vous. La chaleur favorise en effet la déshydratation qui peut aussi avoir des conséquences graves. Pour mémoire, un chien doit boire, en temps normal, entre 50 et 75 ml par kilo de poids corporel. Un labrador de 30 kg par exemple devra boire entre 1,5 litre et 2,25 litres par jour.
  • Ne laissez jamais votre chien dans une voiture, même garée à l’ombre, vitres entrouvertes ou si le ciel est nuageux. 
  • Roulez si possible avec la climatisation.

Quelques trucs utiles

Brumisateur, serviettes humides, ventilateurs, sachets réfrigérés à poser au fond de son panier…, toutes les idées sont bonnes à prendre pour améliorer le bien-être de votre chien et l’aider à passer les épisodes de chaleur en prenant le moins de risques possible.

Et bien sûr, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.