L'essentiel de l'INFORMATION Icone rubrique L'essentiel de l'Information

DERNIÈRE MINUTE

imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Vétérinaire

4 questions réponses pour mieux affronter l'hiver !

Cette fois c’est sûr l’hiver est là ! Qui dit hiver, dit froid, pluie, neige, et son lot d’infections.

Habitués à la chaleur douillette de nos maisons ou appartements, nos compagnons s’ils souffrent aussi du froid quant ils sortent, peuvent aussi souffrir… de nos idées reçues sur leur bien-être en hiver.

4 questions / réponses pour y voir plus clair !

L’hiver nécessite un suivi hygiénique et médical particulier : VRAI

Comme pour nous, l’hiver est pour les chiens, l’occasion de certaines épidémies. La plus connue est la gastro-entérite virale. D’où l’extrême nécessité de tenir à jour leurs vaccinations.

Le froid et l’humidité peuvent provoquer des troubles respiratoires tels que rhinites, laryngites, trachéites, et autres bronchopneumonies, mais aussi révéler des problèmes d’arthrose, notamment chez les sujets âgés. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire, il existe des compléments alimentaires préventifs à base de plantes, utilisables en prévention.

Coté hygiène, évitez de laver votre animal, cela risquerait de retirer le sébum qui le protège naturellement contre le froid. Si vous ne pouvez pas faire autrement, utilisez plutôt un shampooing sec. Par contre, brossez vos amis à poils longs, cela évitera l’emmêlement et conservera au mieux les propriétés isolantes de leur fourrure. Enfin, protégez les pattes de votre chien, et surtout ses coussinets fortement exposés au froid. Des produits tanants permettent de les durcir, et si votre chemin de promenade a été sablé ou salé, rincez-lui les pattes à l’eau tiède puis séchez-les.

Enfin, les chiens maigres ou obèses supportent moins le froid que leurs congénères n’ayant aucun trouble de poids.

Un manteau est inutile pour un chien : VRAI et FAUX

Il n’y a à priori aucune raison de mettre un manteau à votre compagnon. Le poil joue un rôle capital pour la thermorégulation de son corps. Vous pouvez apporter des acides gras, pour que son pelage soit plus épais, en ajoutant à son alimentation quelques gouttes d’huiles végétales non chauffées (olive, maïs).

Deux exceptions :

les chiens âgés présentant des douleurs vertébrales (arthrose) ou des risques d’affections respiratoires : le manteau apporte alors la chaleur importante pour leur bien-être.

les chiens tondus un peu tardivement ou à poils très courts (surtout les races de petite taille).

Dès qu’il fait froid, il faut augmenter les rations de nourriture: FAUX et VRAI

Si votre chien passe ses journées au chaud dans votre logement, il n’y aucune raison de modifier son régime alimentaire. On constate même que beaucoup de propriétaires de chiens réduisent la durée des sorties par grand froid ou pluie; il serait alors presque préférable de réduire l’alimentation. Par contre si votre animal est souvent dehors, voire y passe ses journées (chien de garde), en cas de grand froid, ses besoins en énergie seront supérieurs. Augmentez alors les rations légèrement, ou introduisez un repas supplémentaire.

Les jeux dans la neige sont totalement  inoffensifs : FAUX

Si elle est souvent appréciée de votre animal, la neige est par nature très humide et va favoriser donc affections respiratoires et articulaires évoquées, ainsi que des irritations cutanées au niveau des pattes. Pensez à bien sécher votre chien !

Mais d’autres dangers le guettent, notamment en cas d’ingestion de neige en grande quantité. Cela peut provoquer une inflammation de l’estomac et des intestins entraînant diarrhée et vomissement. Soyez aussi vigilant avec les produits contre la neige et le gel qui attirent par leur odeur et leur goût sucré ! Ils peuvent provoquer des troubles digestifs et nerveux, voire causer la mort  en quelques heures ! Ne laissez donc pas votre animal lécher la glace dans un caniveau.