L'essentiel de l'INFORMATION Icone rubrique L'essentiel de l'Information

DERNIÈRE MINUTE

Fotosearch
imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Vétérinaire

Conseils pour les vacances à la mer avec votre chien

Bientôt les vacances ! Si vous partez à la mer avec votre chien, le Chien + ZEN vous donne quelques conseils pratiques pour éviter toute déconvenue et pouvoir réagir en toute circonstance.

1. Comment réagir après un coup de chaleur ?

Evitez de laisser votre animal dans votre voiture même à l’ombre.

Les fortes températures qui règnent généralement sur les plages peuvent être à l'origine d'un coup de chaleur chez votre chien, pensez bien à lui donner à boire régulièrement et à lui faire une petite place sous le parasol aux moments les plus chauds de la journée. Proposez-lui également de prendre régulièrement un bain de mer. Cela le rafraîchira. Attention, badigeonner votre compagnon de crème solaire ne sert à rien puisqu'en deux secondes il aura tout léché… Et pensez à le rincer à l’eau douce, un fois rentré à la maison.

2. Que faire en cas d’envenimation par des méduses ?

Le risque d'envenimation par les méduses fait également partie des dangers de la plage. L'envenimation a lieu dans l'eau, mais aussi sur le rivage en jouant avec une méduse échouée. Éviter donc de laisser votre chien jouer avec n'importe quoi sur la plage.

Le chien présente une réaction locale, oedémateuse, qui peut être grave en cas d'atteinte bucco-pharyngée du fait du risque de problèmes respiratoires. Ces réactions sont douloureuses et s'accompagnent d'une rougeur cutanée. Plus rarement, on peut observer des réactions généralisées qui se traduisent par un urticaire géant et un œdème de Quincke, pouvant évoluer vers le collapsus cardio-vasculaire et la mort. Quelquefois, le chien peut aussi présenter une hyperthermie violente avec des troubles locomoteurs.

La thérapeutique va dépendre de la zone touchée. En effet, en cas d'envenimation au niveau de la langue ou des yeux, il faudra consulter un vétérinaire en urgence après avoir rincé délicatement la zone à l'eau de mer. Dans les autres cas il faudra :

- Garder si possible la zone piquée dans l'eau de mer une dizaine de minutes sans frotter ni gratter pour permettre aux nématocystes (cellules venimeuses) de se décrocher. On peut également laver à l'eau de mer, sans frotter.

- Nettoyer par la suite avec de l'eau très chaude (si possible de l'eau de mer) car toutes les toxines sont plus ou moins thermosensibles.

- S'il reste des tentacules, on pourra également appliquer du vinaigre dont le rôle sera d'inactiver les nématocystes des tentacules puis essayer de les ôter en se protégeant avec un gant.

- La zone envenimée pourra enfin être raclée délicatement avec un linge sec, ou du sable pour extraire les derniers nématocystes.

- Si la douleur persiste, ou au moindre doute consultez votre vétérinaire qui conseillera si besoin l’application d’une pommade anti-inflammatoire.

Le rinçage à l'eau douce est à proscrire car cela provoque l'éclatement des cellules venimeuses.

3. Les bains de mer sont-ils bénéfiques pour les vieux chiens ?

La plupart des chiens aiment l'eau et se baignent volontiers : cela les rafraîchit en période chaude.

Tout comme pour l’homme, les bains de mer permettent chez l’animal des échanges à travers l’épiderme de minéraux et d’oligo-éléments. La qualité de la peau est améliorée, et le système cardiovasculaire est stimulé. Par contre, les bains de mer sont à déconseiller pour les animaux souffrant de problèmes cutanés.

De plus, par son pouvoir hydrostatique important, la mer facilite les mouvements articulaires, et contribue à la tonification musculaire.

Cela aide à la rééducation des animaux ayant récemment subi une intervention osseuse ou articulaire, ou tout simplement aux animaux âgés et arthrosiques. 

 4. Est-il nécessaire de rincer systématiquement les chiens à poils ras, après chaque bain de mer ?

Quel que soit le poil, il est conseillé de rincer le chien après un bain d’eau salée car en séchant, le sel risque d’irriter la peau et de provoquer des dermatoses telles que les pododermatites (inflammations entre les doigts) et les « hot spots » (infections cutanées à staphylocoques).

Il est donc vivement recommandé, si vous souhaitez faire prendre un bain de mer à votre chien, de le rincer ensuite à l'eau douce en veillant à bien éliminer le sable entre les doigts, puis de le sécher, en insistant au niveau des oreilles pour éviter les otites.

5. Mon chien mange des algues, ou boit de l’eau de mer, est-ce dangereux ?

L'absorption d’algues, ou bien d'une grande quantité d'eau de mer peut provoquer d'importants vomissements et des diarrhées. Il convient de le surveiller et de ne pas le laisser boire ou avaler quoi que ce soit. Sinon, une bonne diète sera de mise. En cas de persistance des vomissements ou de la diarrhée plus de 12 heures, il conviendra de consulter un vétérinaire.

6. Mon chien a attrapé sur le corps du goudron, il y a-t il un danger ? Comment le retirer ?

Pour retirer du goudron dans les poils ou sur les pattes d’un animal, il faut d’abord couper les poils au maximum. Ensuite, il ne faut pas utiliser de dissolvants ou autres produits chimiques qui seraient irritants pour lui. On préfèrera du savon ou de la crème solaire pour ramollir le goudron, puis on utilisera de l’eau tiède et un shampoing pour chiens et chats pour le retirer. Il faudra enfin rincer abondamment.

S’il y a trop de goudron sur le peau ou si le chien en a ingéré, il faudra plutôt consulter le vétérinaire qui effectuera des soins plus importants, parfois sous tranquillisation, et prescrira des médicaments le cas échéant..

7. Puis-je être verbalisé si mon chien court sur une plage sans laisse ?

Qu'il soit autorisé ou non sur la plage, toute la journée ou à certains horaires, votre chien doit être tenu en laisse par respect pour les autres vacanciers. Si vous enfreignez le règlement vous êtes passible d'une amende variable selon les communes. S'ils sont acceptés sur la plage, les chiens peuvent être interdits dans la zone de bains. Dans tous les cas, il faudra veiller à ce que votre chien en constitue pas une nuisance pour autrui.

Il est  donc indispensable, avant de réserver pour vos vacances, de téléphoner à la mairie ou à l'office de tourisme du lieu choisi, pour obtenir des informations.

8. J’emmène mon chien sur un bateau, quelles précautions dois-je prendre ?

Les animaux savent naturellement nager, mais la noyade survient quand le chien ne

peut sortir de l'eau et s'épuise. Si vous amenez votre chien en bateau, il est plus prudent de lui mettre un gilet de sauvetage, tout comme vous le faites avec un enfant. Il existe aujourd’hui des gilets adaptés à la taille de votre animal.

Attention également à certaines races dont le physique ne permet pas qu'elles puissent nager, comme le bulldog anglais ou le carlin.

9. Je dois changer l’alimentation de mon compagnon avec moins de sel au bord de mer ?

L’alimentation en vacances doit être la même que d’habitude. Tout changement peut entraîner des troubles digestifs. Il vaut donc mieux anticiper et s’assurer de trouver le bon aliment sur place, ou bien apporter l’aliment de l’animal sur le lieu de vacances.

En cas d’activité physique importante, seule la quantité pourra être augmentée.

10. Le sel de la mer sert-il d’antiparasitaire ?

Le sel de mer n’a aucune action antiparasitaire chez le chat et le chien. On n’est donc pas dispensé de traiter son animal contre les puces et les vers lorsque l’on passe ses vacances à la plage.

11. Avec l’eau de mer, faut-il désinfecter une plaie ?

L’eau de mer n’agit absolument pas comme désinfectant. Elle empêche même la cicatrisation des plaies. Après un bain, on appliquera donc systématiquement un antiseptique sur les plaies.

12. Mon chien a peur de l’eau, que faire ?

Si l’on veut traiter la phobie de l’eau chez un chien, il faudra associer un anxiolytique léger (plusieurs spécialités sont disponibles chez les vétérinaires) à une thérapie par habituation ; c'est-à-dire que l’on fera jouer et manger le chien de plus en plus près du bord de l’eau, puis dans l’eau, très progressivement. Ceci est réalisable grâce à l’anxiolytique.

13. Mon chien risque t-il une hydrocution  si l’eau est froide ?

A la différence de ce qui se passe chez l’homme, aucune hydrocution n’a été montrée chez le chien. Il n’est donc pas nécessaire de mouiller son chien progressivement avant un bain. En cas de forte chaleur, un bain d’eau froide est même conseillé, pour le confort et la santé de l’animal.

Retrouvez tous nos bons plans pour l'été ICI