L'essentiel de l'INFORMATION Icone rubrique L'essentiel de l'Information

DERNIÈRE MINUTE

SPA
imprimer
Partager
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Vétérinaire

Rencontre avec Natacha Harry

Le Docteur Natacha Harry, Présidente de la SPA (Société Protectrice des Animaux) explique les grandes lignes du fonctionnement et des projets de l’Association pour lesquels la générosité des donateurs est plus que jamais essentielle.

 

Quelles sont les sources de revenus de la SPA aujourd’hui ?

Natacha Harry : « La SPA est financée par des dons et des legs.

C’est donc grâce à la générosité de nos donateurs que nous pouvons poursuivre nos actions de protection animale. »

Comment sont utilisés les dons ?

Natacha Harry : « Nous avons 56 refuges et 12 dispensaires, nous accueillons près de 40 000 animaux et en soignons plus de 130 000 chaque année. Les dons nous permettent de faire fonctionner nos structures, de les entretenir, de les rénover et d’apporter à tous ces animaux une prise en charge globale (soins vétérinaires, logement, nourriture… ).

Un don de 75 € nous permet par exemple d’accueillir, de soigner et de nourrir un animal pendant 3 mois, soit la durée moyenne d’un séjour dans nos refuges.

Les dons nous permettent également de poursuivre nos activités contre la maltraitance animale (près de 2 000 enquêtes, plus de 2 000 visites post adoptions, des dizaines de saisies chaque année), de financer des campagnes de stérilisation et des actions de lobbying. »

Quelles sont les actions prioritaires que vous souhaitez mener ?

Natacha Harry : « Tout d’abord, nous souhaitons pouvoir améliorer le confort de vie des animaux dans nos refuges. Nous devons rendre nos sites plus confortables pour le bien-être des animaux. Nous allons entamer début 2014 un grand plan de rénovation de nos refuges et envisager des implantations nouvelles dans des régions où la SPA ne dispose pas aujourd’hui de réelles infrastructures.

Nous devons également sensibiliser le grand public à l’adoption responsable. Adopter est un engagement pour la vie, ça doit être un acte réfléchi. A la SPA, nous accompagnons les adoptants dans leur démarche afin de les conseiller, nous les suivons également après l’adoption.

Enfin, il me parait essentiel de pouvoir accompagner les animaux malades ou en fin de vie en créant des structures adaptées et en développant les familles d’accueil. »

La SPA dirigée par une vétérinaire, est-ce un autre regard ?

Natacha Harry : « Sur 9 membres élus du Conseil d’Administration, nous sommes 3 vétérinaires ! Nous avons bien sûr l’amour des animaux en commun mais notre connaissance technique nous permet peut-être de mieux comprendre les problématiques du terrain et de prendre plus facilement des décisions au niveau sanitaire. A la SPA, nous avons 42 vétérinaires salariés qui font un travail extraordinaire auprès d’animaux qui ont souvent beaucoup souffert. Le métier de vétérinaire en collectivité est assez différent de celui pratiqué en clinique. Je souhaite également travailler main dans la main avec les vétérinaires libéraux car nous avons le même objectif : le bien-être et la santé des animaux. »

 

Pour toutes informations :

Mail : contact@spa.asso.fr

Site Internet : www.spa.asso.fr

Page Facebook : www.facebook.com/SPAofficiel